365 jours à Paris, Popine et gelée de gouin...

23 août 2017

Jour 18

 

FB_20150417_06_46_41_Saved_Picture

Je n'ai pas très bien dormi la nuit dernière, ça vous étonnes ?

Bref je me suis levé plus niaffron que le chat qui à manqué de peu un lancé de crêpe pour m'avoir miaulé de travers car ça gamelle arrivait pas assez vite.

björk - it's oh so quiet

Petit dej expresse et mes boyaux ont commencé à me faire comprendre qui c'est le patron... Je n'ai jamais aussi bien préparer un entretien pour un salaire aussi médiocre mais il faut parfois mettre ses exigences de coté. J'ai donc potassé mon laïus allant même chercher ce a quoi correspond amphitryon car oui j'en savais rien, bref. Oh j'ai été jusqu'à repasser mes affaires, moi qui ne me suis pas servit d'un fer depuis 2 ans maintenant...

Bref veste sac sur l'épaule je lance mon départ mais là encore mes intestins en ont décidé autrement et m’ont retardé de 5min. Je ferme la porte mon chat miaule derrière la vitre et j'ai préféré traduire par vas y déchire tout meuf, que tu vas ou en me laissant seul au bord de la déprime, je vais me venger en pissant sur ton lit !

Premier métro, je souffre, j'ai peur, non ça va aller, ça va aller, non ça va pas, je descends a une station de mon changement car un mec était chelou et j'ai eu peur... reprends toi et remonte, reprends toi et remonte... me voilà remonté, ça va je peu le faire, c'est bientôt terminé, station liège la délivrance, putain de ligne 13, vétuste, puante, je la déteste.

Première rue gauche, droite, droite, je suis devant ! Je rentre, bonne amorce, on s'entend bien je suis bien je suis dans mon élément. Fin d'entretien : « bon ben écoutez, moi je suis ok, je vous laisse réfléchir et vous me rappelez pour me donner votre réponse... »

Ça marche pas comme ça d’habitude , je dois être encore plus doué que je le pensais pour que les rôles soit inversé. Résultat, je vais jeter un œil demain à 11h30 pour confirmer mon choix, là aussi on crois rêver !

Ça y'est ma gueule ça devient encore plus réel, contrat jusqu'au trente juin et en route pour l'aventure, c'est pas du rêve, c'est du vrai.

Pour fêter ça j'ai acheté du cidre pour me conditionner un peu plus a mes nouvelle traditions et quelques autres douceurs pour déroger à mon régime et m'éclater le bide. Mais jamais sans mon chat, j'ai joué ma vieille et je lui ai acheter un petit sheba a lui aussi. Parfois je me fait peur !

Ah oui je vous ai pas dit, pendant mon entretien j'ai naturellement eu des appels pour des entretiens, je vais donc rencontrer demain un restaurateur pour un poste à coté de chez moi... à suivre, il faut tout voir

Pour me rassurer dans le métro je me suis imaginé la vie en Bretagne, je vous raconterai cette histoire d'ici la fin de la semaine.

A demain bande de vous.

 

 


22 août 2017

Jour 17

C__Data_Users_DefApps_AppData_INTERNETEXPLORER_Temp_Saved Images_panda

Bon on ne déconne pas là maintenant, tout de suite. Demain à 15h vous avez l'obligation de tout arrêter et de penser à moi et rien qu'à moi. Je vous explique, j'ai RDV pour un entretien, un resto qui cherche un chef pour un CDD jusqu'en Juin. Donc, si vous avez bien suivit, ca correspond pile poil à mon projet. J'y crois fort et j'ai envie que tout se déroule comme je le souhaite.

Bon sinon, j'ai hâte d'être à ce week-end, car si sa demande est acceptée, ma bourguignonne débarque à panam et ça sent l'orgie... de pâtisseries bande d'obsédés !

La vie parait plus belle depuis quelques jours, merci à tout mon entourage pour cela. Ma moman ma soeur et mes amis, je vous aime !!!

Après cette séquence émotions, je n'ai pas trop d'autre chose à raconter à part la banalité de mon écriture de ce jour et de ma morne journée. Et je crois que je suis limite pléonasme !

pour le panda, je vous expliquerai une autre fois.

A demain bande de vous

Les Croquants - Le Tourbillon de la vie

Posté par PopineOat à 20:54 - Commentaires [4] - Permalien [#]

21 août 2017

Jour 16

Je suis

Attention SPOILER.

Aujourd'hui, j'ai vu un chat éternuer, un dragon se faire tuer, une blondasse hystérique, une voisine trop gentille sous fond de marteau piqueur dans l'appartement d’à coté... prenez en données que je n'ai dormi que 4 h, ça donne un boule de nerf d'1m55 qu'il ne faut pas chauffer, autant dire que tu me mets Cersei Lannister en face de moi et je lui broie la gueule !

Hâte d’être dans une grande maison en Bretagne !

Voilà donc la nouvelle dont je vous parlais hier. Après avoir bien réfléchie je me dit qu'en juin 2018 cela fera 3 ans que je suis revenue à Paris et que je me débrouille plutôt pas mal. A présent, me rendant compte que je ne supporte pas le bruit, ni les gens et encore moins leur chiards mal élevés, il est temps de m'occuper de on bien être, puisque à présent j'ai un métier qui fonctionne je devrai pouvoir trouver un bon poste la bas. Qui ne risque rien... oui je suis très dictions quand ça m'arrange.

Je vais donc aménager avec ma gueule, la maison se rempliera de rire d'enfants quand les siens viendrons la voir et comme ça je prendrai ma dose d’enfant bien élevés ce qui me changera. Je sais qu'ils ont du coffre, je m’achèterai donc des bouchons si j'ai besoin de calme, car le bonheur de ma gueule n'a pas de prix, enfin si 1,75 euros je crois, autant vous dire que je vais m'en remettre !

Ne plus avoir mal au bide à l'idée de me prendre un coup de couteau ou de me faire reversé par des connards qui n'ont rien de mieux à foutre et qui auraient mieux fait de continuer de fumer des joints devant leur console, plutôt que de nous faire chier en déformant la religion et faire passer les musulmans pour des fanatiques alors que ce sont des croyant comme les autres. Ça fait du bien tient ! Tout ca ne me manquera pas.

L'idéale serait que Drogon aille tous les brûler ! Voilà !!! si tu sais pas qui c’est t'es NulEUH

Bon j'avoue que lorsque je partirai ça sera avec une boule au ventre mais bon, il faut prendre des risques, et la dernière fois ça a été payant donc, je recommence car c'est ce que je souhaite ! Dieux de la française des jeux soit avec moi !!!

Ne me demandez pas pourquoi je mets cette chanson, moi même je ne sais pas pourquoi je l'ai dans la tête depuis hier.

Romy Schneider & Michel Piccoli "La chanson d'Hélène"

 

A demain bande de vous.

Posté par PopineOat à 23:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 août 2017

jour 15

sagan_5177

 

Françoise Sagan, cette femme représentait dans mes plus jeunes années la décadence lors de ses passages télévisés, une femme ne sachant pas parler, bourrée de tics nerveux, alcoolique et droguée, une "accidentée verbale." Je ne m'interessais pas aux livres étant jeune, je me suis mise à la lecture il y à une dizaine d'années, époque à laquelle est sotie le film sur des portions de sa vie, magnifiquement interprété par Sylvie Testu et Jeanne Balibar pour Peggy Roche.

Pour Francoise Sagan, sa vie était faite de solitude. Mais la solitude n'est pas un problème. Elle l'est pour toutes ses personnes normés qui elles ne savent pas s'accomoder de leur solitude. Je pense que Sagan en avait peur car pour elle ce n'était pas naturel d'être seul. Pour ma part que pense qu'elle était trop intelligente pour être heureuse. Ne dit on pas il vaut mieux être seule que mal accompagné. En dehors de mes amis qui me supportent depuis des années et que j'ai choisi, je me suis, de façon générale, toujours mal accompagné. Voilà pourquoi je préfère être seule et que cela ne pose plus aucun problème. Ce qui est drôle c'est que ça en pose un aux autres.

De ce film plusieurs phrases m'ont marqué, la première quand elle dit : "Au fond, écrire, c'est une façon intelligente de tromper son ennuie et d'oublié qu'il nous manque l'essentiel" Je me serai arrêtée à ennuie personnellement. La seconde lorsqu'elle parle de famille, "il y a celle de sang et celle que l'on se construit avec les personnes que l'on rencontre au hasard de la vie ; c'est un peu la même chose avec l'écriture, on croise des personnages que l'on ne connaît pas, on partage une histoire avec eux" La troisième c'est son épitaphe qu'elle a elle même écrit en 98 :  "Sagan, Françoise. Fit son apparition en 1954, avec un mince roman, Bonjour tristesse, qui fut un scandale mondial. Sa disparition, après une vie et une œuvre également agréables et bâclées, ne fut un scandale que pour elle-même."

Je terminerai avec cette citation de Cyrill Connolly :" Mieux vaux écrire pour soi et ne pas avoir de public, plutôt que d'avoir un public et ne plus être soi même"

J'ai eu un long week-end de réflexion, avec une belle proposition que j'ai accepté car mon "Paris" est réussi et une nouvelle aventure est bienvenue, peut être vous en parlerai-je demain.

 

A demain bande de vous.

 

Vous mon coeur par Juliette Gréco

 

 

Posté par PopineOat à 21:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 août 2017

jour 14

je laisse la parole à Mano

"Allez...c'est reparti!

Allô Paris il est si tard
Les doigts collés au combiné
Je relance encore avec l'espoir
De te parler 
J'ai beau savoir que ça me fout le cafard
Je peux pas m'empêcher 
M'empêcher d'y croire
La nuit sonne ses derniers coups
J'irai jusqu'au bout

J'aurais voulu
Quelque chose de bien
J'aurais voulu 
Que tu me dises viens
J'aurais voulu...

Et là debout sur le trottoir
Comme chaque soir 
Je te raconte l'histoire 
Des larmes de rue dans les bars qui puent 
Les regards moisis
Et les corps meurtris
Allô Paris tout est fini
Et putain Je suis fatigué

J'aurais voulu
Quelque chose de bien
J'aurais voulu 
Que tu me dises viens
J'aurais voulu...

Allô Paris tout est fini
Tu m'as tout pris même l'envie
Tu ne te souviens plus de rien
Tu oublies un peu plus chaque matin
Et ta mémoire coule le long des trottoirs
En noyant mon désir dérisoire

J'aurais voulu
Quelque chose de bien
J'aurais voulu 
Que tu me dises viens
J'aurais voulu...

Allô Paris
Tout est fini
tout est foutu

J'aurais voulu
Quelque chose de bien
J'aurais voulu 
Que tu me dises viens
J'aurais voulu
Quelque chose de bien
J'aurais voulu
Que tu me dises viens
J'aurais voulu"

 

A demain bande de vous.

Posté par PopineOat à 21:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


18 août 2017

jour 13

Je suis un peu dégoûtée de ce qui vient de se produire sur ce blog, je vous avais écrit la superbe histoire de ma journée et l'ai mise en brouillon qui a disparu, donc, je suis comment dire...

Je suis très désappointé !

 

de ce fait, à part vous dire que dans ma cours ca pue le poisson frit et que j'ai juste envie de balancer mon pc à terre, y'a plus rien qui me vient !

Je vais également publié plus tard à présent car j'aime écrire la nuit, vous aurez un jour de retard mais ce n'est pas si grave après tout.

Je l'ai quand même hyper mauvaise là à l'instant précis.

Je vous parlais de mes rencontre ce jour, des emotions que j'avais ressentie en vous les détaillant avec délice.

du coup je viens de mettre ca dans les oreilles :

Si c'est bon comme ça @ Olympia

Magnifique souvenir, j'y étais avec Marielle, Nico et mon ex Delphine, un concert magnifique avant que cet homme ne devienne victime du système commercial, quel gâchis !

Ca me donne tout de même l'envie de me faire une soirée avec ma blonde à chanter et danser sur du Sinclair comme deux connasses. notamment sur ca

Supernova superstar @ Olympia

Il y a une chose que l'on ne peut pas enlever à ce mec, c'est qu'il à une énergie positive communicative !

sur ce... on verra si je raconterai demain mon histoire d'aujourd'hui

A demain bande de vous.

Posté par PopineOat à 21:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 août 2017

jour 12

En position foetal sur mon canapé, laissez moi reprendre possession de mon corps.

 

je suis malade / jacques Brel

 

Je vous avez prévenu qu'il y aurait certainement des jours off.

A demain bande de vous

 

Posté par PopineOat à 21:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 août 2017

jour 11

 

 

FB_20160206_11_56_51_Saved_Picture

Il faudrait que je pense à sortir de chez moi, mais je commence presque à me détendre en étant renfermé, je fait ma propre version de Oz.

 

Je me suis écoutée Renaud aujourd'hui, un veille album je précise, et bien même avec la rage qu'il avait à l'époque, je n'arrive plus à croire en ses convictions quand on voit comment il a retourné sa chemise à présent, connard !

 

Je suis passé en version Erik Satie pour la fin de la journée, ça me ramène à mes années Mme Cross (je crois que c'est le bon nom, mais certainement pas la bonne écriture), le solfège, la boite a rythmes, les classique chiant que j'apprécie à présent. Cet instrument est magnifique, mais à apprendre c'est très chiant, comme tout les instruments d'ailleurs. En tous cas, c'est un moment qui se marie très bien avec l'écriture.

Je vous ai pas encore parlé de ma ville natale, Nevers... c'est vraiment la ville qui n'a rien à offrir, aucun intérêt, aucune perspective, j'ai l'impression que c'est la même depuis ma naissance et que rien n'évolue. Je ne suis sans doute pas objective, mais de mémoire, dès que j'ai étais en age de comprendre comment évolué la vie et les perspectives d'avenir, j'ai toujours voulu en partir. Je ne voulais pas finir là c'est certain. Pour un week-end je suis sur que c'est agréable pour une personne qui s'y perd mais pas pour y vivre, et croyais moi j'ai essayé, mais c’est à finir alcoolique au dernier degré.

Bon j'y ai fait de belle rencontres, tout d’abord ma mère et ma sœur, quelques amis, des potes de primaire collège et lycée et ils sont peu car cette période de ma vie est une des plus douloureuse et je n'imagine même pas ce qu'elle aurait été à l'époque actuelle, je pense que j'aurai gonflé le rend des ados suicidés, tellement ont peut être con et mauvais à cet age, mais bon en grandissant j'ai pu m’apercevoir de la vie de merde de certains, ce qui à été pour moi une immense satisfaction. Moi rancunière non, disons que je pardonne mais que je n'oublie pas. Voilà, voilà, voilà.

 

Je pense que ça va être tout pour aujourd'hui, ça me paraît déjà bien.

 

A demain bande de vous

 

Erik Satie - Gnossienne No.1

 

Posté par PopineOat à 21:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 août 2017

jour 10

FB_20160515_03_11_21_Saved_Picture

Le 15 août, Il reste 138 jours avant la fin de l’année, c'est aussi le jour ou madame j'ai mis un enfant au monde alors que je suis vierge est monté au ciel et que des million de catholique lui rendent hommage, grand bien leur fasse ! Mais le 15 Août est surtout apprécié pour son fameux "pont" ou bison futé voir noir, mais ou une masse de décérébré continue de prendre leur voiture pour faire 10h de bouchons Aller Retour pour profiter de 2 jours au soleil si il décide de pointer son nez.

Pour ma part, le 15 Août s'est la journée où tu n'as pas un chat à Paris, le silence règne partout sauf quand un connard de voisin décide de vider sa boutique et de foutre le bordel, mais ce n'est qu'un détail, je crois qu'il n'a pas apprécié le Carl Orff que je lui ai mis à fond contre le mur, perso moi ça m'a détendu. c'est ma nouvelle arme anti connard, la musique classique et l'opéra, c'est radical quand tu veux la paix. Et en plus ça calme les nerfs. bien que Bach reste un gros bourrin pour moi en ce moment à part Chopin tout m'agresse ou me renvoie sous louis XIV.

 

Sinon pour vous mettre la patate vous avez ça, artiste découvert pas l'intermédiaire de "D" si rappelez vous, la femme qui sent bon et qui m'a brisé le coeur, mais c'est toujours pas le sujet aujourd'hui !

Je vous disais que pour bouger son boule cette reprise est parfaite.

MATTHIEU BORE - PUTTIN' ON THE RITZ

 

Allez savoir pourquoi, j'ai envie de beignets de tomates vertes avec un café fumant à la nouvelle-Orléans en écoutant du jazz, oui rien que ca quand j'ai des envie je suis exigeante et ça me va bien !

Enfin bref, j'ai eu une ricoré au lait avec un cookie ça reste tout de même un peu frustrant.

Demain je vous raconterai peut etre un bout de "D"

Je vous laisse avec Johannes Chrysostomus Wolfgangus Theophilus, le meilleur à 4'17

A demain bande de vous.

Mozart - Piano Concerto No.23 In A Major, K 488 Adagio

 

 

Posté par PopineOat à 21:03 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 août 2017

Jour 9

FB_20160517_15_03_21_Saved_Picture

 

On dit souvent que les première minutes du lundi sont révélateur de la semaine à venir.Donc si je part du principe que j'ai dormi comme un bébé sous valium, que dès mon réveil j'ai bu de l'eau, que j'ai eu une brusque envie d'écouter du Chopin et de faire une mise en place pour toute la semaine, j'en déduis quoi ?

Mieux vaut ne pas savoir !

J'ai tout de même mis mon envie à exécution, 4 heures de cuisine, j'ai à priori a mangé pour toute la semaine. Il faut dire que je me suis donner du mal, j'ai coupé tout les légumes au couteau de toutes les formes et tailles possibles. Sérieux quand on voit à la vitesse ou nous les mangeons et le temps cela prend, je me dis que je fais vraiment un métier ingrat ! Non je déconne je me suis éclatée et j'en redemande, donc si dans le peu de personnes qui lisent ce blog, si certain on des plan sur Paris je veux bien. Pour les autre partagez d'avantage.

C'est quoi un petit plaisir ? une balade sur un quai, à respirer les premières goûtes de pluie, cette odeur de bitume me met toujours le sourire, faire quelques pas et trouver une fleur de pissenlit et la voir s'envoler le long de la seine et suivre son chemin. s'assoire le temps d'un chapitre de Factotum en prenant une ou deux gorgés de tchaï et reprendre son chemin et profiter de Paris dans ses meilleurs moments, quand la ville et vide et quasi silencieuse. Mais il y a aussi ses discussions improvisées qui te font sortir de ta routine, petit moment de rire, de partage et de taillage de costards.

Puis arrive la fin de l'après midi ou tu te dis qu'il te reste encore beaucoup de chose à faire mais que ta journée à était pas si mal rempli donc au cas ou celle de demain soit triste et vide, mieux vaut en garder un peu et se faire plaisir à présent.

Pourquoi ne pas se préparer à un petit apéritif accompagné d'une bonne cigarette après avoir profité d'une bonne douche.

j'aime ses journée ou tout est fluide, ou tu n'a pas le temps de réfléchir à ce qui ne va pas, où tu sais que demain risque d'être moins surprenant ou pas, qui peut savoir, en cette période, je préfère avoir la surprise et si possible qu'elle soit bonne. Et si ce n'est pas le cas, croyais vraiment qu'en ce moment je verrai la différence... à partir du moment ou je me réveil, je me dis que j'ai déjà de la chance et que le reste est surmontable, seule ou accompagné.

Je vous laisse méditer sur cela.

Chopin - Complete Nocturnes (Brigitte Engerer)

 

A demain bande de vous.

 

 

 

 

Posté par PopineOat à 21:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,