13177408_1013566812055062_6486153621402904716_n

Je vais finir par prendre goût à me lever tôt. Ce matin je suis partie à la conquête d'une boulangerie ouverte. Il s'avère que la seule qui ne soit pas en vacance dans mon quartier, soit la plus polie que j'ai jamais vu ; A moins que ce soit les premiers clients de la journée qui restent bien élevés car pas encore exténués d'avoir croisé 150 connards dans une journée... A médite

Pourquoi la boulangerie de si bon matin, une GROSSE envie de pain frais pour le petit dej, tellement énorme que je me suis tapé la baguette, pas glop pour le régime, enfin régime, tout est relatif, 2 jours de régime, 4 jours de "craquage", le calcule se fait vite.

J'ai décidé de m'adapter à mon environnement ce matin, particulièrement dans mon immeuble. De ce fait, fenêtre ouverte et plutôt que de mettre mon casque pour ne pas déranger, j'ai écouter la musique à fond, manque de pot pour eux, c'était Notorious Big, je pense que je vais refaire leur culture musicale mais égalementleur démontrer à quel point cette cours raisonne.

Maintenant j'ai décidais de vous parler de la relation plus que privilégié que j'entretiens avec mon sweat à capuche. Je trouve que ce vêtement et après les bras d'une mère quand tu as 5 ans et que tu t'es fait un bobo (une vrai, enfin une normal), la chose la plus réconfortante qui existe sur cette terre, oui rien que ça ! Ce vêtement est un véritable thérapeute à lui tout seul, il protège des agressions du monde extérieur, il suffit que de positionne la capuche sur sa tête pour se mettre dans une bulle ou tout n'est que douceur, tout du moins les trente première secondes mais pour moi c'est que du bonheur est un de mes meilleurs amis. C'est pour cela que j'aime le printemps, l'automne et l'hiver, car c'est là ou il rentre en action en cas de coup de blues, de journée de pluie et d'aprem devant la télé.

L'orage est arrivée jusqu'au 11ème, mon chat bloque à chaque grondement et moi je compte les espace entre les éclairs et le grondement pour savoir si j'ai encore un peu de temps avant de tout débrancher. Aujourd'hui j'ai pu vérifier que ce que l'on m'avait appris sur le rapport grondement, éclair c'est de la connerie puis qu'un éclair a claqué dans la rue après mon 3 Mississippi, verdict, c'est de la merde cette théorie.

L'avantage de l'orage c'est que je n'entend plus les chiards de mon immeuble en train de hurler puisqu'ils ont tous fermé leur fenêtre et j'ai ainsi pu profiter du son de la pluie en terminant mon livre.

 

Il fait bon en ce début de soirée, un petit Nag Champa, Juliette en fond sonore et le reste s'annonce délicieuse.

 

N'hésitez pas à faire saigner les yeux de vos amis en partageant mes posts bourrés de fautes.

 

A demain bande de vous