WP_20141208_17_37_37_Pro (2)

Je trouve Yann Tiersen très inspirant d'habitude pour raconter des histoires, mais là y'a rien qui me vient !

Je me sens passablement déprimé depuis 3 jours, aucune envie, c'est super chelou, je me sens à la fois bien physiquement et j'ai la vivacité d'une moule ébouillantée.

A paris une chose est sur, si t'as pas de pognon tu as du mal à t'amuser. j'ai même pas dix balles à dépenser pour un petit concert, ça me fait ch...

Bon ça devrait s'activer un peu la semaine pro, mais celle qui vient de s'écouler, quelle merde. Ça doit être le temps... #onvavoirsitusuis

Donc aujourd'hui même pas envie d'écrire mais je vais vos raconter une de mes histoires favorites



Autobiographie en cinq actes
Je descends la rue...
Sortir d’une dépendance nécessite un cheminement, un mode de vie de tous les jours...

Je descends la rue...
Il y a un trou profond dans le trottoir :
Je tombe dedans.
Je suis perdu...je suis désespéré.
Ce n’est pas ma faute.
Il me faut du temps pour en sortir.

Je descends la même rue.
Il y a un trou profond dans le trottoir :
Je fais semblant de ne pas le voir.
Je tombe dedans à nouveau.
J’ai du mal à croire que je suis au même endroit.
Mais ce n’est pas ma faute.
Il me faut encore longtemps pour en sortir.

Je descends la même rue.
Il y a un trou profond dans le trottoir :
Je le vois bien.
J’y retombe quand même...c’est devenu une habitude.
J’ai les yeux ouverts.
Je sais ou je suis.
C’est bien de ma faute.
Je ressors immédiatement.

Je descends la même rue.
Il y a un trou profond dans le trottoir :
Je le contourne.

Je descends une autre rue...

Poème de Portia Nelson, cité dans
"Le livre tibétain de la vie et de la mort" : Sogyal Rimpoché

© Carole Braéckman



Ce qui me rassure dans une journée où je ne vais pas bien, c'est que si j'arrive à prendre plaisir à cuisiner, je sais que j'ai bien choisi mon métier, Je souris toujours quand je cuisine, ça me fait du bien. Je me rappelle qu'une de mes anciennes Boss me disait qu'elle ne comprenais pas que je fasse des heures supplémentaire chez moi mes jours de congés, qu'elle, elle se baladait pas dans son appart avec un plateau même si elle aime son métier. En même temps quand tu analyses froidement, y'en a forcément une qui aurait l'air plus con que l'autre mais bon j'ai pas pu lui répondre ça, c'est bien dommage.

Je me rends compte que lorsque j'écris mes posts le temps file à une vitesse incroyable. Je devrais écrire un bouquin, mes journées me paraîtrait moins longues.

Je vous laisse avec un magnifique fond musical. (Ne fermez pas sans l'avoir écouté)



A demain bande de vous.

 

Patti Smith - Pastime Paradise

 

Patti Smith - perfect day